Entretien avec MASD - Faites une petite différence

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de MASD à travers différents événements tels que le bazar de l'ISHCMC ou celui de l'European International School à Thao Dien et même à travers leurs propres événements tels que leur tournoi de tennis de bienfaisance dans le complexe BP.


Mais qu'est-ce que MASD ?


MASD, qui signifie Make A Small Difference, est une organisation caritative familiale qui aide les enfants vietnamiens vivant dans le Delta du Mékong. Tout a commencé en 2015 lorsqu'Ann et sa famille se sont rendus dans le delta du Mékong pour des vacances avec des amis vietnamiens. Ils sont allés visiter le refuge de Mme Thien. Ils ont été tellement émus par l’extrême pauvreté de ces enfants qui ne mangent que de l’eau avec des feuilles, portent des vêtements troués et passent la journée dans cet abri presque sans toit qu’ils ne pouvaient pas les laisser comme ça. En effet, dans cette région, être un enfant peut être dangereux à cause des trafiquants d’êtres humains, mais au moins, dans cet abri, ils ont un endroit où ils sont en sécurité et où quelqu'un prend soin d’eux pendant que leurs parents travaillent dans les champs (pour ceux qui ont des parents). Ils se sont rendus compte que personne ne les aidait et ils ont senti le besoin de les aider de manière plus active et de faire les choses à leur manière afin d’améliorer réellement la vie des enfants, mais pas de façon éphémère. Ils ont donc commencé à collecter des vêtements, de l'argent pour acheter de la nourriture et des médicaments tels que des bandages et du sirop. Ann et une de ses filles y retournent une fois par mois pour apporter tout cela et apporter ce que Mme Thien demande. Ils ont même collecté suffisamment d’argent pour construire un toit adéquat dans l’abri, confectionné par une personne locale qui avait été prise en charge par Mme Thien quelques années auparavant.


L'histoire de Mme. Thien


Mme Thien a perdu ses parents très jeune et a commencé à vivre avec ses sœurs et d'autres enfants solitaires. Sa grande soeur s'est occupée d'eux jusqu'à son décès alors que Mme Thien était adolescente. Dans cette région du Vietnam, la religion est très importante et Mme Thien a eu l’impression que c’était son appel de Dieu de consacrer sa vie à prendre soin de ces enfants laissés seuls. Depuis lors, elle ouvre les portes de son refuge et de son cœur aux enfants dans le besoin. Elle a maintenant la cinquantaine et ne s’arrêtera pas avant de décéder. Les familles des enfants lui sont très reconnaissantes.


Les actions MASD


Depuis que la MASD a commencé ses actions, le nombre d'enfants est passé de 30-35 à 45-50. Ils ont tous un bon repas avec de la viande, des légumes, du riz et de l'eau potable et ils ont tous des vêtements. Mme Thien avait l'habitude de récupérer l'eau de pluie car elle n'avait ni électricité ni eau courante. De plus, avec les médicaments simples qu'ils ont apportés, les enfants ont des maladies moins graves. Donc leurs actions sont déjà efficaces mais ils ne vont pas s'arrêter là. Il est très important pour Ann d'établir une sincère relation avec eux. En effet, il lui a fallu 2 ans pour avoir leur confiance, leur montrer qu’elle ne faisait pas que passer et qu’ils ne les aideraient pas qu’une seule fois, elle est vraiment là pour eux et pour longtemps. Ils ne seront pas abandonnés. L'un de leurs grands projets consiste à construire un nouveau refuge, car celui-ci ne convient pas à tous et se trouve sur un terrain appartenant à une personne qui les pousse à partir et les empêche de faire d'autres rénovations. Cette nouvelle maison sera sur le terrain de Mme Thien, ils sont donc certains qu’elle va rester là-bas.


Comment aider MASD à aider ces enfants ?


En termes de collecte de fonds, ils vendent des bracelets et des bouteilles de bambou pour collecter de l'argent. C'est un autre expatrié qui produit des bouteilles durables dans le nord du Vietnam. Il n'emploie que des habitants des villages et leur accorde des heures de travail et un salaire décents. Donc en acheter est un moyen d'aider beaucoup de gens, des travailleurs du nord et des enfants du sud. De plus, Ann collecte dans de nombreux magasins, entreprises et personnes du district 2 disposés à donner. Sinon, ils organisent quelques événements, mais le principal est le tournoi de tennis (en mars) qui devient de plus en plus grand. Ils ont maintenant environ 175-200 participants. Il est ouvert à tous, à tous les âges, alors n'hésitez pas à vous inscrire. Pendant le tournoi, ils font également un tirage au sort, ce qui nécessite des cadeaux de différents magasins. Vous pouvez également faire des dons à leur organisme de bienfaisance via leur site Web ou pendant les événements.


Qu'en est-il du futur ?


MASD essaie vraiment de changer les habitudes de ces familles afin que les enfants réussissent mieux que leurs parents en allant à l'école et apprennent un travail. C'est pourquoi ils essaient de financer des bourses d'études pour eux. Ils souhaitent également trouver des emplois pour les familles dans les usines situées par exemple entre le Delta du Mékong et Ho Chi Minh ou en les employant pour construire le nouvel abri. Cela garantira que les familles pourront éduquer leurs enfants en allant à l'école et subvenir aux besoins de leurs familles.

© 2020 by RelocationVietnam