Un Marbre de qualité exceptionelle produit au Vietnam.



L’ histoire commence en 1992 dans un petit village de montagne, Nghe An, aujourd’hui connu pour son marbre.

A cette époque, personne n’y prettait attention.

La mere de Thu Ha tient un petit café de rue, ses 5 filles l’aidant à faire le service.

Un jour arrive ou un groupe d’hommes d’Hanoi s’interesse à la montagne de marbre du village et veut trouver un moyen de l’exploiter. Ils ont besoin de contacts, de gens du village pour les aider à obtenir des autorisations et des papiers.

La mere de Thu Ha qui connait tout le monde et qui ecoute la conversation connecte des gens, demande à une amie d’investir dans ce projet.

Ces homes finiront par laisser tomber le projet mais pas le groupe qui s’est formé autour.

Apres 5 ans, vers 38-40 ans, elle decide de quitter le groupe et de monter son

propre business sur une terre independante avec les bonnes relations, sans aucun investissement. Tout se fait à la main, sans machines, sans experience, mais grossit petit à petit.

Jusqu’en 2010, elle se debrouille, petit à petit, avec l’aide de ses filles, pour faire grossir la compagnie.

En 2007, elle commence a travailler avec la Chine, elle, en pleine expansion, qui a besoin d’acheter du marbre.

En 2009, elle signe un contrat exclusif avec la Chine pour 5 ans, passant de 100 metres cube par jour à 500 metres cube par jour. C’est le debut d’une grande histoire.

En 2011, Thu Ha, sa fille, part en Italie pour apprendre comment les italiens exploitent le marbre. Elle y passe 3 ans et achete des machines qu’elle va ramener au Vietnam. Elle fait le tour du monde pour comprendre le produit, les mentalités exterieures et revient en 2015 à Saigon.

En 6 ans, sa mere devient millionaire. Avant, toute l’exploitation était faite à la main. La qualité et la quantité n’étaient pas bonnes. Mais avec l’investissement des machines, tout va changer.

Thu Ha ne veut pas seulement vendre en Chine mais aussi au Vietnam, ou elle voit le potentiel avec le developpement du pays. Son frère ouvre sa premiere usine en 2016 et exploite trois differentes couleurs de marbre.

Il ne vend pas que des blocs mais aussi des colonnes, des tables, ….

En 2017, Thu Ha va dans les salons specializes au Vietnam pour comprendre ou en est le marche. Et c’est en novembre 2020 qu’elle ouvre sa propre compagnie dediee au marché vietnamien. Le premier salon à Saigon VietBuild en decembre de la meme année.




Qu’est ce qui t’a poussé à ouvrir ta compagnie ?

Dans ma famille, ils font tout le process mais pas de facon qualitative.

D’ou l’investissement dans des machines venant d’Italie.

Ma mere est agée maintenant, il faut prendre le relais et augmenter la qualité et la quantité de la production.


Thua Ha a un don pour predire le future. Elle a d’ailleurs investi dans l’immobilier à Saigon. Elle a su jauger les capacités du pays à evoluer. Et elle ne s’est pas trompée. Aujourd’hui, des dizaines de tours sont construites chaque année, des villes entieres apparaissent, le metro voit le jour en 2021. Nous n’en sommes qu’au debut.






Le marbre au Vietnam que l’on voit vient à 70% de l’étranger.

Il n’est pas exploité ici correctement. Le marbre coute moins cher que de l’importer et la qualité est approximativement la meme que le non moins célèbre marbre italien.

En 2021, un showroom va voir le jour dans le district 2 à Thao Dien, pour exposer la qualité des produits.

2022 : Un nouveau Showroom sur Dien Bien Phu et la construction d’une nouvelle usine avec de nouvelles machines.

2023 : Un autre à Phu Quoc


“I’m very confidant in the future. Pour les 3 prochaines années, je mettrai tout en oeuvre pour grandir, produire de la qualité et faire du marbre vietnamien l un des plus beaux et recommandés au Monde !”


15 views0 comments

Recent Posts

See All